8 étapes pour définir ses objectifs

Par Céline BRUN

Fixer ses objectifs, c’est un défi que beaucoup rêve de se lancer. Seulement, sommes-nous tous capable de suivre la recette pas à pas qui nous permet de tenir le cap ? Si vous n’avez pas encore chercher la méthode qui vous aidera, voici celle que je vous propose

Depuis des années, je m’implique dans toutes les idées, projets…que je souhaite réaliser. Qu’ils soient en cours, ou pour plusieurs années, vous devez y croire pour commencer ! Pour moi, croire c’est pouvoir, et pouvoir c’est voir loin…

A travers mes recherches sur différents sites de coaching de vie, en développement personnel, management, relations humaines…J’élabore ici pour vous, une « constitution » (comme j’adore ce terme !). Je dirai un mode opératoire, et qui veut se marcher pour tous ! Cependant, si vous êtes salariés, ces objectifs doivent être en adéquation avec ceux de l’entreprise, si vous souhaitez mettre cette méthode en place. Pensez à bien contacter votre responsable hiérarchique, manager, collaborateurs-trices avant de vous engager sur un terrain glissant ! Commençons !

1. Visez le long terme

Un objectif se voit de loin, votre but est identique ! Votre destination est peut-être longue, mais elle doit viser + 5 ans, + 10 ans. Difficile à faire ? Mais faisable s’y vous y croyez ! Lorsque vous envisagez de créer votre entreprise par exemple, vous ne pouvez pas vous imposez qu’une simple visualisation de courte durée. Vous devez faire durée votre vision, et pour cela la première chose à faire, est de fixer son cap devant soi. Identifiez votre cible, et pour cela plusieurs étapes sont à franchir, plaisantes ou non comme les:

  • Compétences
  • Expériences
  • Postes à occuper…
  • Plan Business…
  • Matériels…
  • Réseaux…et bien d’autres…

2. Listez vos compétences

Comme nous le savons, atteindre son objectif ou plusieurs objectifs, demande de les lister avant. Je vous le conseille pour les rendre plus productifs, et élargir vos connaissances pour évoluer sereinement dans votre but (sujet exact de cet article). Vous ne pouvez pas arrivé sans prendre note de vos buts personnels et professionnels, et ce qui va les faire bousculer pour les atteindre !

3. Vos réalisations

Faites le bilan de vos points forts de l’année passée, et acquis qui peuvent-être améliorés. Pour chaque réussite ou échec : Identifier les éléments dits:

  • ENDOGENES: Celles où vous êtes responsables comme un manque de compétences ou de ressources.
  • EXOGENES: Celles sur lesquelles, où vous n’aviez aucun levier d’action dessus.

Comme, je ne suis pas une donneuse de leçon de moral, et que je travaille toujours sur mes objectifs, je n’hésite jamais à me renseigner, et prendre le temps d’étudier les domaines qui me permette de nourrir mes points forts, et aussi mes points faibles. Je m’interroge toujours sur le travail, devoirs…que j’ai mené, ou mène en cours pour m’améliorer (Endogènes).

4. Inventaire de vos compétences

Écartez celles que vous avez déjà acquises provisoirement car elles sont toujours d’actualité ! Lister celles, que vous devez développé en cours de chemin, comme des cours de langues (Anglais…) – le savoir-faire (aisance oral…) ou alors la relation humaine. Penser à ranger vos compétences par ordre d’importance, que vous vous fixez.

5. Limitez vos objectifs fixés

Le maximum serait de 3, pour arriver à les atteindre. Afin de ne pas vous dispersez, et assurer votre ascenseur social. Mieux vaut commencé petit, et réussir que viser grand, et ne rien faire, suite à un découragement ! A partir de cet inventaire, sélectionné 2-3 compétences ou tâches que vous devez acquérir dans l’année. Restez inspiré sur le long terme !

6. SMARTE

La méthode SMARTE est l’outil indispensable pour gagner en réussite.

SPECIFIQUE: rester déterminé sur la tâche à faire

MESURABLE: l’objectif reste mesurable, et chiffré

AMBITIEUX: viser haut votre objectif pour donner le meilleur de vous-même !

RÉALISTE: il doit être atteignable, pour cela définir les ressources dont vous aurez besoin: temps, réseaux, connaissances, budget ou partenaires…

TEMPOREL: des caps fixés à 6 mois, 1 an, 2 ans…Pour rester stimulé une fois l’objectif atteint.

ETHIQUE: ne perdez pas en vue votre image personnelle, par exemple dans le cas d’une recherche d’emploi, vous pouvez viser 2 postes dans le mois au lieu de 5, surtout s’ils ne correspondent pas à vos attentes.

Pour chaque compétences ou tâches à effectuer, vous devez impérativement fixer des objectifs précis, ambitieux. Avec des échéances, et des indicateurs de suivi. Appliquer ces indicateurs sur vos réalisations passées pour évaluer votre niveau présent, et vos exigences par la suite. Rédigez vos objectifs au présent avec des verbes d’action, de manière positive.

Par exemple: je n’utilise pas de formule type du genre:  » ne pas « , vous êtes déjà mal parti…Au risque de vous focaliser sur le négatif, comme nous avons tendance à tous faire.

7. Prioriser

Chaque objectif doit être priorisé afin d’anticiper tous les impairs qui pourraient se poser. Déterminez immédiatement le premier pas à faire, pour bondir efficacement ! Pas de leçons à donner, chacun de nous priorise en listant par ordre croissant son principal objectif (3 max.).

8. Fixez-vous un point d’étapes

Un fois vos objectifs déterminés, définissez votre point d’étapes: réalisations, avancées, les ressources que vous avez pu mobilisé, et celles qui vous font défaut.

Et vous, quel a été votre méthode pour fixer vos objectifs ? Laissez un commentaire